Les beaux jours arrivent, les températures s’adoucissent et les rayons du soleil réchauffent l’atmosphère. C’est le moment de préparer la fin d’hivernage de votre piscine. Votre mission est claire : remettre votre bassin en route, dans les meilleures dispositions pour pouvoir en profiter pendant les 6 prochains mois.

Fin d’hivernage de votre piscine : quand le faire ?

Procédez à la fin d’hivernage de votre piscine entre mars et avril, juste avant que la température de l’eau n’atteigne les 12°C. C’est en effet la période idéale pour remettre votre piscine en service, juste entre les derniers gels de l’hiver et les premières chaleurs de l’été.

Pourquoi est-il si important de le faire à ce moment-là ? Car au-delà de 12°C, des algues et bactéries risquent d’apparaître dans l’eau de votre piscine. Et cela signifie d’éventuels surcoûts pour des traitements de désinfection. Dommage d’en arriver là à cause d’un manque d’anticipation, n’est-ce pas ?

Ne faites pas la même erreur que certains propriétaires de piscines qui attendent le plus tard possible pour la fin d’hivernage de leur piscine, pensant économiser des jours sans traitement et donc de l’argent. En effet, c’est tout l’inverse qui se produit lorsque le seuil des 12°C commence à être dépassé.

Tout est une question de timing. Si vous ne voulez pas tomber dans ce piège, vérifiez chaque jour la température de l’eau à partir de début mars. Pour cela, utilisez un thermomètre pour piscine comme celui-là.

Avec une remise en route de votre piscine en bonne et due forme, vous économiserez du temps, de l’argent et apprécierez votre point d’eau pendant les longues journées printanières et estivales. On s’y voit déjà, n’est-ce pas ?

Mais comment faire ? Cela va surtout dépendre du type d’hivernage que vous avez choisi il y a quelques mois. On vous explique tout dans la suite de l’article.

Fin d’hivernage passif de votre piscine en 14 étapes

Si vous avez opté pour l’hivernage passif, vous avez mis votre piscine complètement à l’arrêt depuis la fin de l’automne. Voici les étapes à suivre pour réussir la fin d’hivernage passif de votre piscine.

1. Retirez et nettoyez la bâche ou le volet roulant

Si votre piscine possède un volet roulant automatique, ouvrez-le et nettoyez-le au jet d’eau. Évitez d’utiliser un jet trop puissant au risque d’abîmer les lames du volet.

Si c’est une bâche d’hivernage qui recouvre votre piscine, retirez-la, nettoyez-la au jet d’eau, mettez-la à sécher puis rangez-la dans un endroit sec et abrité.

Volet-roulant-piscine-à-nettoyer-à-la-sortie-de-lhiver

2. Sortez les bouteilles gizzmo et bouchons d’hivernage

Enlevez les bouteilles de gizzmo des skimmers. De même, retirez les bouchons d’hivernage des buses de refoulement. Vous pouvez ensuite sortir la ligne de flotteurs d’hivernage.

3. Remplissez la piscine

Pour l’hivernage passif de votre piscine, vous avez dû vider le bassin de façon à ce que le niveau de l’eau atteigne 10 cm en-dessous des buses de refoulement. Maintenant, vous allez pouvoir remplir la piscine jusqu’à ce que le niveau de l’eau arrive à la moitié du skimmer.

4. Nettoyez le bassin avec une épuisette 

Bien que vous ayez couvert votre bassin pendant l’hiver, des saletés trouvent toujours le moyen de s’y glisser. À l’aide d’une épuisette, enlevez les éléments indésirables qui flottent dans l’eau.

Nettoyage-piscine-avec-épuisette

5. Relancez la pompe de filtration

Remettez la pompe de filtration en marche. Ensuite, procédez à un contre-lavage du filtre à sable pour qu’il soit en état optimal de fonctionnement.

Système-actif-de-filtration-de-buse-à-décharge-sous-marine-installé-dans-une-piscine-en-liner-bleu

6. Passez l’aspirateur ou missionnez votre robot de piscine

Pour assurer le nettoyage des salissures de plus petite taille et logées au fond du bassin, passez l’aspirateur à piscine ou mettez votre robot en marche. Vous pouvez trouver un robot de piscine ici.

Robot-nettoyeur-de-piscine-en-action

7. Effectuez une charge de diatomée

Cette étape s’applique si vous avez un filtre à diatomées. Ouvrez-le, ôtez les côtelettes une par une et nettoyez-les à l’aide d’un jet d’eau. Remettez-les et refermez le filtre. Rechargez la diatomée en suivant les instructions sur l’étiquette du filtre.

8. Vérifiez la dureté de l’eau

Celle-ci se mesure à partir du TAC (Titre Alcalimétrique Complet), qui doit se situer entre 60 et 80 ppm. S’il n’est pas dans cette fourchette, cela veut dire que votre taux de pH sera instable.

9. Réglez votre taux de pH 

Ajustez le taux de pH de l’eau jusqu’à ce qu’il se situe entre 7,0 et 7,8. L’objectif : que l’eau ne soit ni trop basique (pH élevé), ni trop acide (pH bas).

Kit-pour-tester-leau-de-votre-piscine

10. Testez le taux de sel

Cette étape s’applique si vous avez un électrolyseur au sel. Dans ce cas, testez le taux de sel et ajoutez le complément de sel si nécessaire. 

11. Faites une chloration-choc 

Maintenant que les paramètres de votre eau sont réglés, vous allez pouvoir traiter l’eau à proprement parler. La meilleure solution est la chloration-choc ou traitement choc pour une désinfection efficace. Pendant ce processus, veillez à éteindre tous les appareils de traitement automatique.

12. Faites un traitement de fond

48 heures après la chloration-choc, effectuez un traitement de fond. Vous pouvez le faire avec des pastilles de chlore longue durée ou en activant votre système de désinfection automatique (électrolyse, régulateur redox, lampe UV ou traitement cuivre/argent).

13. Faites l’étalonnage de la sonde

Cette étape s’applique si vous avez un appareil de régulation automatique de pH. Procédez à l’étalonnage de la sonde en utilisant une solution tampon neuve.

14. Nettoyez la ligne d’eau

Pour bien réussir cette étape, utilisez un produit spécial nettoyage de ligne d’eau de piscine. Il vous permettra d’enlever les impuretés qui flottent à la surface. Pensez aussi à bien frotter la ligne d’eau.

Bouée-flottant-à-la-surface-dune-piscine-propre

Fin d’hivernage passif de votre piscine : comment faire ?

Pendant l’hivernage actif, la filtration tourne au ralenti. Si cette solution nécessite plus de vigilance pendant l’hiver, la contrepartie positive est que la fin d’hivernage de votre piscine est plus rapide et plus facile.

La remise en service consiste à suivre ces étapes :


1. Analysez l’eau (pH et dureté calcique notamment)
2. Nettoyez le bassin et les équipements en profondeur
3. Désinfectez l’eau avec un traitement choc
4. Relancez votre système de filtration à son régime habituel

Jambes-dadultes-et-denfants-qui-trempent-dans-leau-dune-piscine
Profitez d’une piscine propre et fonctionnelle pendant tout le printemps et l’été !

Vous avez tous les éléments pour sortir votre piscine de son hivernage et la remettre en service. Vous pourrez bientôt en profiter pleinement pendant les chauds mois du printemps et de l’été. Pour savoir comment bien entretenir votre bassin tout au long de l’année, consultez notre guide de la piscine.

Les commentaires sont fermés.