Comment aménager une chambre écologique et agréable à vivre ? Vous le savez peut-être, l’air intérieur est bien plus pollué que l’air extérieur. C’est une problématique pour tous, et encore plus pour les enfants, dont l’organisme est plus vulnérable.

Dans cet article, on vous donne des pistes pour meubler la chambre de votre enfant en évitant les COV (composés organiques volatils). Parmi ces substances nocives pour la santé, on peut citer le formaldéhyde, le benzène, le dichlorométhane ou encore les phtalates. On les trouve dans des peintures, vernis, colles, plastiques en PVC, etc.

Au-delà des questions de santé, on vous aide à aménager et à décorer la chambre pour que votre enfant puisse y dormir, y jouer, y faire ses devoirs et s’y épanouir dans les meilleures conditions.

Jetez un coup d’œil à notre article 5 raisons de rendre votre intérieur plus éco-friendly.

Étape 1 – Dessinez les plans de la chambre d’enfant

Vous voulez aménager une chambre écologique et accueillante ? La toute première étape est d’en dessiner les plans. Pas besoin d’être architecte, l’idée est simplement d’imaginer les espaces dont votre enfant aura besoin pour se sentir bien dans sa future chambre.

Par exemple, vous pouvez diviser la pièce en 3 espaces : 

  • Le coin couchage avec lit et table de chevet
  • Le coin bureau avec des rangements
  • Le coin armoire ou dressing pour les vêtements

Mais avant de vous attaquer à l’ameublement de la chambre, vous devez d’abord vous occuper des surfaces : murs, plafond, sol, porte, fenêtres (si vous souhaitez les rénover bien sûr).

Étape 2 – Décorez les murs

Chambre d’enfant avec murs décorés

Peinture : que choisir pour une chambre écologique ?

Pour préserver la santé de votre enfant, préférez les peintures à l’eau éco-labellisées (ou peintures en phase aqueuse) car leurs émissions de COV sont faibles. Privilégiez donc les peintures qui affichent l’étiquette environnementale A+, indiquant que la peinture en question émet très peu de polluants volatils dans l’air.

Côté couleurs, de nombreux choix s’offrent à vous. Mais comme précisé dans notre article dédié aux travaux de peinture d’intérieur, certaines couleurs se prêtent bien aux chambres d’enfants. C’est le cas des tons pastels, qui inspirent le calme. Osez le mélange de couleurs car la chambre d’enfant doit être source de créativité. Cependant, si vous voulez mettre des couleurs vives, ajoutez-les par petites touches pour éviter un rendu visuel trop stimulant pour votre enfant.

Et qu’en est-il de la finition ? Préférez une finition satinée pour les murs, que vous pourrez laver facilement. Optez pour une finition mate sur le plafond, qui va masquer les défauts de surface en absorbant la lumière.

Et le papier peint : bonne idée ?

Ça peut être une bonne idée ! C’est l’occasion d’ajouter de la vie et des couleurs en habillant les murs avec les univers préférés de vos enfants. Mais là encore, vérifiez que le papier peint est sans effet nocif sur la santé. Pour cela, fiez-vous avant tout aux éco-labels : comme l’écolabel européen et NF environnement.

Si vous choisissez l’option papier peint, assurez-vous qu’il est résistant. Oui, vous savez qu’il va recevoir tous types de chocs et de frottements. Et tout comme pour la peinture, il doit être lessivable pour nettoyer les futures taches qu’il recevra.

Pour donner vie à vos murs, vous pouvez aussi ajouter des frises, stickers, affiches, posters et miroirs pour enfants.

Étape 3 – Habillez le sol

Parquet bois massif et tapis chambre enfant avec lit et décoration

Pour le sol, favorisez les revêtements à base de matériaux naturels. De bons exemples sont le liège, le sisal et le jonc de mer. Pensez aussi au parquet en bois massif brut et au linoléum naturel (composé à base d’huile de lin).

Encore une fois, vérifiez que le revêtement que vous voulez acheter ne contient pas de substances nocives dans sa composition. Si vous voulez mettre une moquette ou des tapis de sol, prenez-les avec le label GUT, qui garantit des revêtements textiles sans pesticides ni substances toxiques.

Et comme pour les murs, la facilité d’entretien et de nettoyage est un critère important dans le choix de votre sol.

À ce stade, vous avez choisi les surfaces pour une chambre d’enfant écologique et agréable à vivre. Focalisons-nous maintenant sur le choix du mobilier.

Étape 4 – Choisissez les meubles adaptés

Dans l’étape 1, on a évoqué le fait d’organiser la chambre de votre enfant en différents espaces. Voici quelques points importants à savoir avant de vous équiper.

Matériaux écologiques fabriqués en France et certifiés PEFC ou FSC

En plus d’être beau et noble, le mobilier en bois brut est une excellente idée pour préserver la santé de votre enfant. Si vous traitez le bois, faites-le avec des produits naturels comme la cire d’abeille ou une lasure à base d’huiles végétales, de caséine et de résines naturelles par exemple.

Pour une chambre écologique, privilégiez les meubles fabriqués en France ou en Europe, qui sont souvent plus durables et plus responsables que ceux provenant d’Asie. Encore mieux : commandez des meubles dont le bois est certifié PEFC ou FSC, issu de forêts durables.

Un lit d’enfant sécurisant

Lit d’enfant style cabane dans chambre de petite fille

Il est essentiel de positionner et d’aménager le lit pour que votre enfant s’y sente à l’aise et en sécurité. Idéalement, placez la tête du lit contre un mur et orientez-le de façon à ce que votre enfant puisse voir qui entre dans la pièce. 

Si la chambre est petite, vous avez l’option de la mezzanine avec couchage en hauteur et coin bureau en-dessous.

Un coin bureau pour la créativité

Bureau aménagé à côté du lit dans chambre d’enfant

Eh oui ! Votre enfant a besoin d’exprimer sa créativité. Pour favoriser son expression à travers le dessin, l’écriture et les activités manuelles, rien de mieux qu’agencer un coin dédié. Installez un bureau avec des petits tiroirs, mettez-y une lampe, des pots à crayons, des cadres sur le mur, et tout ce qui peut faire jaillir sa créativité !

Des rangements à gogo

Casiers et bacs de rangement empilables pour chambre enfant

Jouets, jeux de société, peluches, livres : les objects s’accumulent vite et le désordre gagne du terrain sur le sol de la chambre. Et si vous faisiez en sorte que le rangement devienne un jeu d’enfant pour votre petit ?

Ce ne sont pas les options qui manquent : tiroirs sous le lit, niches murales ouvertes, casiers fermés, bacs de rangement, boîtes à roulettes, paniers en osier, bibliothèques, coffres à jouets. Avec un peu d’inventivité, vous pouvez faire du rangement un moment ludique et agréable pour vos enfants. À vous de jouer !

Armoire et/ou penderie : ajoutez un meuble spacieux et fonctionnel pour accueillir les vêtements et autres accessoires de votre enfant.

Étape 5 – Chambre écologique : derniers détails !

Si vous êtes arrivé ici, la chambre écologique et presque prête. Pour parfaire le rendu final, chaque détail compte. Gardez en tête que les jeux, jouets, peluches et accessoires apportent de la couleur et participent aussi à la décoration. On pourrait y dédier un livre entier, mais si on ne devait retenir que deux points, ce seraient ceux-ci : l’éclairage et le linge de lit.

Éclairage pour chambre d’enfant

Lampe de bureau et chevet chambre enfant

Lampe de chevet ou de bureau, plafonniers rigolos en suspension : mettez l’accent sur l’aspect ludique des luminaires. Comme conseillé dans notre article sur l’éclairage intérieur, préférez additionner plusieurs sources de lumières pour le confort des yeux.

Pour le plafonnier, vous pouvez choisir un éclairage de 3000 K pour offrir une bonne visibilité à votre enfant quand il joue. Mais pour la lampe de bureau ou de chevet, 2700 K seront suffisants. Et pourquoi pas une veilleuse à faible intensité pour accompagner votre enfant pendant qu’il s’endort ?

Linge de lit naturel

Choisissez du linge de lit de qualité. Dans l’idéal, achetez des draps 100% coton biologique. Votre enfant dormira mieux et vous garderez la parure de lit pendant de longues années. Ajoutez un plaid et quelques coussins pour un lit tout cosy.

Vous l’avez compris, réussir à aménager une chambre écologique est à votre portée. Le plus important est de bien regarder les étiquettes et la liste des composants des produits que vous achetez. Pour le reste, c’est une question de goûts et de couleurs. L’objectif : que votre enfant grandisse et s’épanouisse jour après jour dans un environnement qui lui ressemble. Pour aller plus loin, découvrez notre dossier de guides sur la rénovation intérieure.

Les commentaires sont fermés.