Pour bien préparer un chantier de peinture, vous devez suivre certaines étapes. Nous en avons listé 6 qui vont vous aider à réussir votre projet de peinture. C’est parti !

1. Choisissez la bonne peinture

Choisir la bonne peinture avec un nuancier

Avant même de préparer un chantier de peinture et de protéger la pièce, le processus commence dans votre tête. En effet, vous devez déjà savoir quelle peinture vous allez utiliser, quelle couleur et quelle finition. Si vous n’en avez aucune idée, rassurez-vous. Vous pouvez trouver de l’inspiration du côté de notre article dédié au choix des couleurs selon la pièce à peindre.

Quoi qu’il arrive, gardez à l’esprit que la finition mate est idéale pour les plafonds, tandis que la finition satinée convient pour illuminer une chambre d’enfant ou une salle de bains. Enfin, évitez la finition brillante sur les murs car elle en ferait ressortir les imperfections. Au contraire, privilégiez-la pour les boiseries, portes et meubles des pièces humides car elle supporte bien les lessivages. Pour aller plus loin, lisez notre guide détaillé sur les finitions.

Important pour votre santé : préférez une peinture sans formaldéhyde comme les peintures en phase aqueuse. Si vous voulez plus d’informations sur le sujet, rendez-vous sur cet article qui vous explique comment rendre votre intérieur plus sain.

2. Calculez la quantité de peinture dont vous aurez besoin

Pots de peinture pour rénovation

La quantité de peinture est proportionnelle à la surface à peindre. Voici la formule pour la calculer :

Surface à peindre en m²
= (périmètre de la pièce* x hauteur sous plafond) – surface totale des ouvertures
*périmètre de la pièce = la longueur cumulée des murs à peindre

Exemple : un séjour mesure 30 m² avec 6 mètres x 5 mètres au sol et 3 mètres de haut. La pièce possède deux portes de 2 m² chacune et deux fenêtres de 1 m² chacune. En reprenant la formule, ça nous donne le calcul suivant :

[[(6 + 5) x 2] x 3] – (2 + 2 + 1+ 1)  = 60 m²

NB : on a « (6 + 5) x 2 » car la pièce comporte quatre murs (deux de 6 mètres et deux de 5 mètres)

Une fois que vous avez fait le calcul, il vous reste à acheter la quantité de peinture adéquate. Le rendement des peintures se situe entre 8 et 10 m²/litre et par couche. Dans notre exemple, il faudrait donc entre 6 et 8 litres de peinture pour une couche.

3. Équipez-vous des bons outils de peinture

Outils pour bien préparer un chantier de peinture

Bien préparer un chantier de peinture, c’est aussi s’équiper des outils adaptés à ce que vous voulez faire. Voici notre liste des incontournables :

En vous munissant de tout ce matériel, vous êtes paré pour une session de peinture efficace !

4. Prévoyez une sous-couche adaptée et un enduit

Sous-couche travaux de peinture

Quelle que soit la peinture que vous choisissez, nous vous recommandons d’appliquer une sous-couche pour un rendu final de meilleure qualité.

Le plus souvent de couleur blanche, la sous-couche permet la transition entre l’ancienne peinture et la nouvelle. De plus, elle uniformise le support et le rend lisse, en couvrant les pores et microfissures.

Elle apporte également une meilleure tenue à la peinture de finition. Si les irrégularités sont très marquées, utilisez un enduit de lissage.  Autre avantage, la sous-couche vous coûte moins cher que si vous appliquez une couche de finition supplémentaire.

Vous vous demandez quelle sous-couche choisir pour préparer un chantier de peinture ? Eh bien tout dépend de la surface et de la pièce que vous allez peindre. Il y a des sous-couches pour tous les besoins : 

  • adaptées à un type de surface : plâtre, bois, fer ou carrelage par exemple,
  • avec des propriétés anti-humidité pour la cuisine ou la salle de bains,
  • avec une plus grande opacité pour couvrir un mur de couleur vive ou foncée. 

Il y a aussi les sous-couches multi-supports (aussi appelées universelles) qui conviennent dans la plupart des cas. Découvrez toutes nos sous-couches ici

5. Protégez tout ce qui n’est pas à peindre

Chantier peinture avec bâche en plastique sur le sol

Bien préparer un chantier de peinture, c’est comme préparer son plan de travail avant de commencer à cuisiner. Moins il y a d’éléments superflus, plus vous serez efficace et moins vous risquez d’incident en cours de route.

Mettez les meubles à l’abri

Vous ne voudriez pas que de la peinture tache vos meubles par mégarde, n’est-ce pas ? En plus, ils risquent de vous gêner quand vous serez à l’œuvre. Déplacez-les donc dans une autre pièce si c’est possible. Sinon, protégez-les à l’aide de bâches.

Idem pour les appliques murales et plafonniers. Mettez-les hors tension au niveau du tableau électrique, retirez-les et couvrez les fils électriques qui sortent du mur ou du plafond avec du ruban de masquage. Toutefois, notez qu’en cas de remplacement futur d’un luminaire, vous risquez de voir apparaître la partie non peinte qui était masquée par le ruban.

Appliquez le ruban de masquage

Sur la lancée, protégez tout ce qui ne doit pas être peint et que vous ne pouvez pas déplacer, à savoir : interrupteurs, prises, fils électriques, plinthes, vitres, rebords de fenêtre, etc. Pour cela, utilisez du ruban adhésif de masquage.

Protégez le sol

Enfin, protégez le sol de la pièce en le couvrant d’une bâche en plastique afin d’éviter toute tache malencontreuse. 

6. Préparez vos supports avec soin

Ponçage mur pour préparer un chantier de peinture

Étape suivante pour bien préparer un chantier de peinture : la préparation des supports. Vérifiez que les surfaces à peindre sont dans les meilleures dispositions avant de recevoir la peinture.

Vérifiez que les supports sont lisses

Assurez-vous que vos murs et/ou plafonds à peindre sont sans aspérités. Si ce n’est pas le cas, utilisez un enduit de lissage pour les fissures superficielles. S’il y a des trous ou fissures plus profondes, rebouchez-les à l’aide d’un enduit de rebouchage.

Poncez toute la surface

Une fois l’enduit sec, poncez la surface avec du papier abrasif ou avec une ponceuse. Important : aérez la pièce pendant le ponçage afin d’évacuer la poussière.

Dépoussiérez les supports

Suite au ponçage, il y aura de la poussière (même si vous avez aéré). Dépoussiérez les supports à peindre avec un chiffon doux

Bien préparer un chantier de peinture : opération réussie ✅

Ça y est, votre chantier est fin prêt et vous allez pouvoir entrer dans le vif : l’application de la peinture, en commençant par la sous-couche.

Une règle d’or en peinture : on commence toujours par le plafond. Ensuite, on peint les murs qui ont des fenêtres. Enfin, on termine par les angles de la pièce et les boiseries..

Si vous voulez en savoir plus, découvrez notre guide complet de la peinture. On y parle de peinture pour la chambre et pour la salle de bains, mais aussi des différents types de peinture.

Les commentaires sont fermés.