Fidèle aux valeurs de la tradition antique japonaise, le jardin japonais cultive l’art de symboliser l’essentiel et de célébrer la beauté de la nature. Du jardin sec économe en eau au jardin zen à l’atmosphère sereine, prenez ce qui vous inspire et composez votre propre jardin japonais.

Cet article s’articule en deux parties. La première vous expose les grands principes d’un jardin japonais. La seconde partie vous explique les 5 familles d’éléments à prendre en compte pour commencer à créer le vôtre.

Partie I − Principes d’un jardin japonais

Avant de composer votre jardin japonais, vous devez comprendre les grands principes de l’art du jardin zen au pays du soleil levant.

Simplification et nature en miniature

Jardin japonais avec rochers et bosquets

Le jardin japonais représente des paysages naturels en version miniature. Les rochers représentent les montagnes, les plantes représentent la végétation, tandis que les points d’eau symbolisent les lacs, les cascades, les rivières et même l’océan.

De même, la simplicité est une caractéristique saillante de la culture artistique japonaise et rejoint souvent la recherche du symbolisme. Donc si vous voulez créer un extérieur simple et minimaliste, c’est une excellente idée de composer un jardin japonais.

Perspective et intégration dans le paysage

Jardin japonais avec arbres taillés et temples

La notion de perspective est importante dans la création d’un jardin japonais. Ici, on va jouer sur la taille des différents éléments afin de donner une impression d’espace.

Autre particularité, le jardin japonais s’inscrit dans le paysage environnant comme partie intégrante de l’ensemble. Que ce soit un temple ou votre maison juste derrière, les collines au loin ou la mer à l’horizon, ces éléments doivent être pris en compte lors de la composition du jardin zen.

Asymétrie et dissimulation

Jardin japonais eau végétation et minéraux

Le principe d’asymétrie occupe lui aussi un rôle important dans la culture japonaise. Il permet d’assurer une harmonie et une bonne dynamique visuelle en évitant qu’un élément trop présent ne déséquilibre la composition du jardin zen.

Par ailleurs, un jardin japonais doit toujours dissimuler certaines zones de manière à ne jamais être visible en entier depuis un seul angle de vue. Cela le rend plus mystérieux, plus esthétique, et le fait paraître plus grand.

Ainsi, les éléments du troisième plan dissimulent les structures environnantes non désirées et contribuent à poser le cadre qui dévoile les paysages lointains. L’objectif est d’estomper les limites afin de donner l’impression que le paysage est le prolongement naturel du jardin.

Partie II − Les 5 éléments d’un jardin japonais

Un jardin japonais se déploie le plus souvent autour d’un bâtiment (comme un temple ou une maison) depuis lequel on peut l’admirer.

Comme évoqué plus tôt, il y a un certain nombre d’éléments-clés que l’on retrouve dans un jardin japonais :

  • des éléments minéraux : rochers, sable, gravier ;
  • des éléments végétaux ;
  • de l’eau sous forme de mares, rivières ou petites cascades ;
  • des chemins, le plus souvent en pierres et une frontière type palissade ;
  • des éléments décoratifs.

C’est parti pour un zoom sur chacun de ces éléments.

1/ Éléments minéraux

Dans sa quête de minimalisme, le jardin japonais intègre les éléments minéraux comme ses fondations. Pierres, rochers, cailloux, graviers ou sable : le minéral prend place sous toutes ses formes.

Pierres et rochers

Jardin japonais rochers et ruisseau

Vous pouvez créer un relief avec des rochers qui symbolisent les montagnes. Les mousses et lichens de la roche vont suggérer des forêts d’arbres qui agrémentent le flanc montagneux.

Ajoutez des pierres de plus petite taille pour varier les dimensions. Et comme mentionné plus haut, préférez une disposition en nombre impair pour respecter le principe d’asymétrie.

Sable et gravier

Jardin japonais sable et rochers carré seng sui

On utilise du sable ou du gravier pour représenter l’eau dans un jardin zen. Les ondulations sur le sol, obtenues par ratissage, symbolisent le mouvement de l’eau (cf. photo).

Ainsi, la surface sablée ou gravillonnée représente la mer qui entoure les îles, elles-mêmes incarnées par les rochers posés sur le sol.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on associe le jardin zen ou japonais à un jardin sec : il peut se passer d’eau. On retrouve ainsi le concept du carré seng sui. Cette zone sans eau et avec peu de végétation représente les éléments de la manière la plus symbolique et minimaliste. Un jardin minéral sec : l’occasion peut-être de vous offrir un espace propice à la méditation ?

Et si vous vous demandez quel gravier choisir pour votre jardin zen, privilégiez un gravier concassé de couleur pâle comme du beige ou du gris clair.

2/ Éléments végétaux

Si vous voulez intégrer des plantes à votre jardin zen, vous avez le choix parmi les nombreuses espèces typiques de la végétation nippone. Bambous, pins, érables ou plantes de terre de bruyère : voici quelques conseils pour faire de votre jardin japonais un havre de paix.

Arbres pour votre jardin japonais

Jardin japonais arbres feuillages d’automne

Quand on mêle les mots Japon et feuillage, on pense naturellement à des couleurs rouges et orangées, comme celles de l’érable du Japon quand l’automne arrive. Les chênes, hêtres et noisetiers ont aussi leur place dans votre jardin japonais. Et bien sûr, il y a l’emblématique cerisier du Japon et ses jolies fleurs roses.

Avec ses aiguilles vertes toute l’année, le pin du Japon est l’un des arbres les plus populaires dans les jardins zen. On retrouve aussi l’if du Japon, connu pour sa longévité exceptionnelle. L’art japonais du niwaki (ou taille en nuage) donne à ces arbres un effet « japonisant ».

Plantes de terre de bruyère

Jardin japonais magnolia en fleurs

Les arbustes décoratifs pour jardin zen s’intègrent à merveille dans le décor d’un jardin japonais. Rhododendron japonica, magnolia (cf. photo), camélia, azalée : ces plantes de terre de bruyère offrent de belles floraisons avec des feuillages colorés et d’agréables parfums.

3/ Éléments d’eau

Apaisante et purificatrice, l’eau joue un rôle prépondérant dans les cultures bouddhiste et shintoïste. Après le minéral et le végétal, votre jardin japonais doit contenir de l’eau, sous une forme ou une autre. Les grands jardins japonais sont traversés par des rivières et cours d’eau, mais cela paraît plus délicat à mettre en place dans un jardin personnel. Bonne nouvelle : il vous reste des options.

Plan d’eau et bassin pour jardin japonais

Jardin japonais bassin avec carpes koi

Symbolisant une mer ou un océan, le plan d’eau ou le bassin donne une nouvelle dimension à votre jardin japonais. Des paysagistes peuvent vous créer un jardin zen avec bassin enterré. On y dispose des galets, des plantes aquatiques et même des carpes koï, symboles de sérénité, d’amour et de persévérance.

Fontaine ou cascade pour jardin japonais

Jardin japonais petite fontaine en bambou

Et pour symboliser un torrent, vous pouvez aménager une petite cascade dans votre jardin japonais. Les cascades en circuit fermé font monter et descendre l’eau en continu. Si la réalisation d’une cascade est trop complexe ou onéreuse, vous avez l’option de la fontaine pour jardin zen (cf. photo).

4/ Éléments d’aménagement pour jardin japonais

Une fois que la nature est plantée, vous allez pouvoir structurer et aménager votre jardin japonais avec des allées et bordures, bancs et palissades, et même une terrasse voire un pavillon japonais !

Bordures et allées en pas japonais

Jardin zen allée en pas japonais en pierres

Pour faciliter les déplacements, on va créer des allées en pas japonais à partir de pierre naturelle. Pour délimiter le chemin du gazon par exemple, on ajoute une bordure pour jardin zen.

Palissade en bambou

Jardin japonais palissade en bambou

Structurez votre jardin japonais et isolez-vous des vis-à-vis avec une palissade en bambou. Pilier des cultures d’Extrême-Orient, c’est un matériau écologique qui résiste aux intempéries.

Banc et terrasse pour jardin japonais

Jardin japonais banc terrasse pavillon thé

Vous voulez un coin détente dans votre jardin zen ? Imaginez un banc situé au milieu de votre havre de paix, point de recueillement méditatif. Mieux, imaginez votre jardin zen avec une terrasse en bois entourant un pavillon de thé japonais. Ce type de jardin est l’occasion de vous créer un véritable sanctuaire pour vous ressourcer.

5/ Objets décoratifs pour jardin japonais

Jardin japonais lanterne décoration

Vous voulez quelques idées de déco pour votre jardin zen ? Finissons par les éléments décoratifs et accessoires pour agrémenter votre extérieur.

Commencez l’aménagement de votre jardin japonais avec des éléments en pierre. Statue bouddha pour jardin zen, pierres porte-bonheur : ces petits éléments apporteront une touche de personnalité à votre extérieur.

Pensez aussi aux objets sonores comme des carillons à vent japonais, qui donneront un charme fou à l’ensemble. Et pour éclairer votre jardin la nuit, ajoutez-y de jolies lanternes suspendues.

Petites pagodes, cailloux décoratifs noirs et blancs, lampes en forme de fleur de lotus : à vous de trouver les éléments pour créer un coin zen dans votre jardin.

—————

Vous avez maintenant les clés pour vous créer un jardin japonais moderne qui va donner une dimension de sérénité à votre extérieur. Pour aller plus loin dans la relaxation, voici 5 idées pour vous créer un jardin détente. Et si la culture japonaise vous passionne, voici comment vous créer un intérieur Feng Shui pour vivre mieux chez vous.

Les commentaires sont fermés.