Un morceau de laine de roche tenu entre deux doigtsGuide pratique / 17 janvier 2020

Quels matériaux choisir pour une bonne isolation thermique ?

En choisissant un isolant performant, vous allez faire des économies de chauffage et vous sentir mieux chez vous. Vous cherchez de bons isolants thermiques pour les murs de votre maison ?

Les meilleurs matériaux pour l’isolation de votre maison sont : la laine de verre, la laine de roche, le verre cellulaire, le liège, la laine de chanvre et l’isolation sous vide. Cette liste est non exhaustive mais nous avons mis l’accent sur les matériaux qui ont fait leurs preuves sur le terrain.

QU’EST-CE QUI GARANTIT LA PERFORMANCE D’UN ISOLANT ?

LA RÉSISTANCE THERMIQUE DE L’ISOLANT

La performance thermique d’un isolant se mesure par sa résistance thermique (R). Plus cet indice est élevé, moins vous aurez besoin d’énergie pour maintenir la température à l’intérieur. Cela veut dire moins de dépenses pour vous et moins de pollution pour l’environnement.

La résistance thermique R (mesurée en m2.K/W) dépend de l’épaisseur (e) et de la conductivité thermique λ du matériau (appelée lambda) : R = e / λ. Si vous voulez une excellente isolation thermique, vous devez rechercher des isolants avec un faible conductivité thermique (λ). De même, plus l’isolant est épais et plus la résistance thermique augmente. Les bons isolants thermiques ont un λ inférieur à 0,060 W/(m.K).

RÉPONDRE AUX EXIGENCES THERMIQUES

Pour une pose en neuf, votre isolant doit répondre aux exigences de la Réglementation Thermique RT 2012 Bâtiment Basse Consommation (BBC).

Pour une pose en rénovation, l’isolant doit répondre aux exigences du crédit d’impôt et des CEE (Certificats d’Economies d’Energie).

Vérifiez que les emballages des isolants utilisés portent le marquage « CE » et affichent le logo ACERMI (Association pour la CERtification des Matériaux Isolants). Cela indique que leur résistance thermique et leurs caractéristiques techniques sont certifiées.

Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir les meilleurs isolants pour murs à base de laines minérales et de laines végétales. On vous parle aussi du nouveau prodige sur le marché de l’isolation : l’isolant sous vide.

ISOLANTS EN LAINES MINÉRALES

Les isolants en laines minérales sont les plus utilisés pour l’isolation thermique. Et ce n’est pas un hasard : ils sont parmi les plus efficaces et les moins chers. Cette catégorie regroupe la laine de verre, la laine de roche et le verre cellulaire. Zoom sur ces 3 matériaux !

LA LAINE DE VERRE

La laine de verre est fabriquée à partir de sable et de verre recyclé ou calcin. C’est le matériau isolant le plus utilisé pour l’isolation thermique des combles et des murs notamment. Elle est présente dans les 3 habitations sur 4 en France.

La laine de verre garantit un excellent niveau de performance thermique pour l’isolation des murs, des sols et des toitures. De plus, elle retrouve toutes ses propriétés après avoir été mouillée par accident.

Et ce n’est pas tout ! La laine de verre a une longévité de plusieurs dizaines d’années si elle est installée dans les règles de l’art. Les fibres de laine de verre ne se tassent pas avec le temps. Ainsi, le matelas isolant conserve son épaisseur pendant très longtemps.

Côté impact environnemental, la laine de verre pollue 2 à 3 fois moins que la laine végétale (à niveau de performance équivalent). L’impact environnemental est calculé en fonction des éléments suivants : l’extraction des matières premières, les procédés de fabrication, le transport, la mise en œuvre et la fin de vie du produit.

Trouvez votre isolant idéal parmi nos laines de verre pour bâtiment, disponibles en rouleaux ou en matelas.

LA LAINE DE ROCHE

La laine de roche est fabriquée à partir de basalte, un matériau naturel issu de l’activité volcanique.

On utilise la laine de roche pour l’isolation thermique des murs, cloisons, sols et toitures du fait de sa faible conductivité thermique. L’humidité n’affecte pas les performances de la laine de roche : c’est un isolant non hydrophile. Bien mise en œuvre, elle tient en place pendant des dizaines d’années.

Enfin, la laine de roche est respectueuse de l’environnement. Elle dispose d’une Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire qui indique qu’elle est conforme à la norme NF P 0 1-010.

Vous pouvez utiliser la laine de roche pour l’isolation verticale ou pour l’isolation de vos sols sous forme de panneaux.

LE VERRE CELLULAIRE

Le verre cellulaire est le troisième grand isolant minéral. Il est fabriqué à partir de sable et de verre recyclé (ou calcin).

Le verre cellulaire garantit une bonne isolation thermique des surfaces du bâtiment qui nécessitent une forte résistance à la compression. C’est le cas des sols et des toitures qui doivent supporter un certain poids : toit-terrasse, ou toiture végétalisée par exemple.

Par ailleurs, le verre cellulaire est imputrescible et étanche à la vapeur d’eau. Sa durée de vie est de plusieurs dizaines d’années. Autre avantage : il conserve sa forme et ses performances d’isolation tout au long de sa vie.

Enfin, le verre cellulaire s’inscrit dans le développement durable puisqu’il est composé de verre recyclé et est lui-même recyclable.

ISOLANTS EN LAINES VÉGÉTALES

Les isolants à base de laines végétales sont eux aussi beaucoup utilisés pour les travaux d’isolation. Dans cette catégorie, on trouve le liège, la laine de chanvre, la fibre de bois, la laine de bois, la laine de lin, la laine de coton, mais aussi la ouate de cellulose et les textiles recyclés.

Dans cet article, on va se concentrer sur les 2 premiers de la liste, à savoir le liège et la laine de chanvre.

LE LIÈGE

Le liège se révèle être un très bon isolant à condition d’être traité d’une certaine façon. En effet, il doit avoir été aggloméré ou expansé pour répondre aux exigences de la réglementation thermique.

On utilise le liège expansé en panneaux pour l’isolation des murs et de la toiture. De plus, il présente une bonne résistance à la compression et à l’humidité et il garde une bonne stabilité dans le temps.

LA LAINE DE CHANVRE

La laine de chanvre est fabriquée à partir de fibres naturelles de chanvre (40 à 80%) et d’autres matériaux naturels comme le coton ou le jute. Similaire aux laines minérales, elle offre elle aussi d’excellentes performances en matière d’isolation thermique.

SAMSE vous propose des panneaux semi-rigides composés à 92% de fibres de chanvre, de lin et de coton.

Vous pouvez utiliser le chanvre pour isoler vos murs, toitures et planchers. Mais sachant que la laine à tendance à se tasser, il vaut mieux la réserver pour l’isolation des surfaces verticales.

Le chanvre est un isolant écologique. Vérifiez tout de même que la Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDE&S) de votre laine de chanvre soit conforme à la norme NF P 01-010.

L’ISOLANT SOUS VIDE

L’isolant sous vide fait partie de la toute nouvelle génération d’isolants arrivée en France il y a à peine plus de 10 ans.

Il présente un lambda exceptionnel de 0,0042 à 0,0050 W/m.K. Cela veut dire qu’il est 6 à 8 fois plus performant qu’une laine de verre sur le plan de la conductivité thermique.

Son atout majeur : il nécessite beaucoup moins d’épaisseur que d’autres isolants pour un résultat égal. C’est pourquoi l’isolant sous vide est si prisé pour la pose d’isolation en rénovation et pour optimiser les petits espaces.

L’isolant sous vide a eu bonne longévité à condition de ne pas le percer, le trouer ni le recouper. Côté prix, notez qu’il s’agit de l’un des isolants les plus chers du marché. Ce coût supplémentaire est rentabilisé au niveau des économies d’énergie.

Isolation thermique de qualité pour intérieur cosy
Créez-vous un intérieur chaud et cosy pour les longues soirées d’hiver

Vous voulez aller plus loin dans votre recherche du meilleur isolant thermique pour votre besoin ? Ces questions peuvent vous aider à trancher :

  • Quelle est la performance thermique de l’isolant ?
  • Puis-je trouver des preuves de la performance de cet isolant ? (Marqué CE, certifié ACERMI, sous Avis Technique)
  • Est-il sain et écologique ? (FDE&S conformes à la norme NFP 01-010)
  • Est-il durable et résistant au tassement, aux intempéries et aux nuisibles ?
  • Est-il adapté pour la partie que je veux isoler ?
  • Quelle épaisseur d’isolant suis-je prêt(e) à utiliser ?
  • Quel est mon budget ?
  • Me permet-il de bénéficier d’un crédit d’impôt ?

Toujours indécis ? Laissez nos pros vous guider dans la recherche du meilleur matériau pour votre isolation thermique  :

0
Partagez cet article :
Aimez-vous cet article ?
0

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − trois =