Pose de carreaux de ciment au solTendances déco / 13 novembre 2020

Comment intégrer des carreaux de ciment dans votre maison ? Nos techniques de pose

Vous vous intéressez aux carreaux de ciment pour votre maison ? Vous n’êtes pas seul·e : de plus en plus de particuliers tombent sous le charme de leur caractère authentique et artisanal. Le plus souvent confectionnés à la main, les carreaux de ciment donnent du relief et de l’élégance à un intérieur.

Cependant, leur pose doit se faire en bonne et due forme afin d’éviter toute mauvaise surprise. Leur casse est irréversible, c’est pourquoi il est important de les manipuler avec délicatesse.

Sur cette page, nous vous expliquons les bonnes techniques de pose et nos astuces d’entretien.

Pose des carreaux de ciment dans votre maison : 5 étapes à suivre

Poser des carreaux de ciment n’est pas très compliqué. Ça peut même devenir un jeu d’enfant si vous y prenez avec méthode et méticulosité. Les carreaux se posent par double encollage. Cela veut dire qu’on met de la colle sur la chape et sur le dos des carreaux. Pour une pose sans accroc, suivez les étapes qui suivent.

Étape 1 : préparez la chape

Tout d’abord, vous allez nettoyer le support sur lequel vous étalerez la chape. Commencez donc par dépoussiérer et dégraisser.

Ensuite, préparez le mortier en mélangeant du sable, de l’eau et du ciment (suivez bien les préconisations du fabricant du ciment que vous avez acheté). Étalez le mélange puis passez la règle du maçon. Talochez afin d’enlever les grains et d’éviter que la surface ne soit friable.

Laissez sécher 3 jours. Avant de procéder à la pose, la chape doit être impérativement plane, régulière et sèche, ne souffrant pas d’aspérités afin de ne pas créer de disharmonie au niveau des carreaux.

Étape 2 : appliquez le ciment-colle

La deuxième étape consiste à appliquer le ciment-colle sur toute la chape. Afin d’obtenir une couche régulière de ciment-colle, servez-vous d’un peigne à larges dents. Veillez également à ce que la couche ne soit pas trop fine. Dans l’idéal, visez 4 mm d’épaisseur.

Étape 3 : placez les carreaux

Placez ensuite les carreaux un à un sur la surface à carreler. Ne tapez pas et n’utilisez pas de maillet : cela risquerait de causer des micro-fissures. Laissez un intervalle de 2 mm entre chaque carreau. Ces interstices constitueront les joints. Si l’intervalle entre les carreaux est trop spacieux, cela risque de perturber l’harmonie des dessins et des motifs.

Étape 4 : laissez sécher

Une fois que vous aurez posé l’intégralité des carreaux, patientez quelques heures afin de laisser le temps au mortier-colle de sécher entièrement. Nettoyez ensuite le sol à l’eau.

Étape 5 : remplissez les joints

Les interstices laissés entre les carreaux doivent être comblés avec du ciment-joint et une petite spatule. Veillez à ce que le surplus du ciment-joint soit systématiquement nettoyé à l’aide d’un chiffon imbibé d’eau. N’attendez pas qu’il sèche et durcisse.

Important : évitez l’usage du ciment teinté. Ses taches sur les carreaux sont irréversibles.

Sol séjour avec carreaux de ciment

Après la pose des carreaux de ciment : les traitements utiles

Afin de protéger vos carreaux de ciments des moisissures et des taches d’humidité, il est recommandé de les traiter avec un produit spécial. Pour ce faire, procurez-vous ce que l’on appelle communément le « bouche-pore » et appliquez-le sur toute la surface. C’est un produit hydrofuge, ce qui veut dire qu’il a des propriétés imperméabilisantes. Vous pouvez en trouver ici.

Avant d’ajouter ce traitement protecteur, il est conseillé de patienter au moins une dizaine de jours pour que le ciment-colle sèche convenablement. S’il est mis prématurément, le traitement favoriserait l’apparition des taches d’humidité sur les carreaux.

Avant de procéder au traitement, prenez soin de nettoyer scrupuleusement tous les résidus du ciment-colle à l’aide d’une serpillière humide. Lors du nettoyage, évitez absolument l’utilisation de détergents.

Après séchage complet du produit hydrofuge (cela prend entre 24 et 48 heures), appliquez de la cire sur les carreaux à l’aide d’un pinceau. Une seule couche suffit si vous avez appliqué un traitement hydrofuge au préalable.

Sur un sol non hydrofugé, deux couches de cire au moins sont nécessaires. Laissez passer deux jours minimum entre chaque passage.

Attention : si vous appliquez la cire en abondance, cela risque de produire des taches sur les carreaux qui se résorbent difficilement. Si vous ne savez pas exactement à quelle épaisseur appliquer la couche en cire, faites un test au préalable sur un carreau cassé ou inutilisé. En tout état de cause, les fines couches sont hautement recommandées.

Comment entretenir les carreaux de ciment dans votre maison ?

En règle générale, le nettoyage des carreaux de ciment se fait simplement à l’eau claire. Vous pouvez éventuellement ajouter du savon noir. Si vous constatez des taches importantes qui peinent à partir avec cette solution, servez-vous d’une éponge grattante et frottez énergiquement les zones noircies ou tachées.

En revanche, comme on l’a déjà dit, n’utilisez jamais de détergents abrasifs ou acides qui ne feront qu’envenimer les choses et fragiliser vos carreaux artisanaux.

Pour un entretien optimal, appliquez de temps à autre une couche de la cire préalablement évoquée afin de protéger au maximum vos carreaux et préserver le lustre de leurs couleurs.

Et si vous ne voulez pas passer de temps à entretenir vos carreaux de ciment ? Sachez qu’il existe des imitations étonnantes en carrelage. L’avantage de cette solution, c’est qu’elle vous exonère d’un entretien minutieux.

Vous voulez aller plus loin ? Découvrez 6 idées pour intégrer les carreaux de ciment dans les différents espaces de votre intérieur.

0
Partagez cet article :
Aimez-vous cet article ?
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 18 =