Un salon et une salle à manger bien éclairésTendances déco / 12 octobre 2020

Éclairage intérieur : comment bien éclairer votre maison ?

L’éclairage de votre intérieur est un élément essentiel pour un aménagement et une décoration réussie. 

Il est bien sûr fonctionnel, comme dans la cuisine, mais permet aussi de donner une ambiance particulière à chaque pièce, ou encore de définir les espaces. La lumière peut transformer une pièce, et même avoir des effets sur votre humeur ou votre confort !

D’où l’importance de bien choisir son éclairage quand on pense à l’aménagement de son intérieur. Et on peut se poser beaucoup de questions. 

Quel éclairage d’intérieur choisir pour quelle pièce ? Où placer les lampes dans le salon ? Comment disposer des spots dans la salle à manger ? Quels luminaires pour la cuisine ? Comment éclairer une entrée ?

Sans compter qu’il est important de bien choisir le placement de vos lumières, mais aussi leur température. Mesurée en Kelvin (K), plus la température sera basse, plus la lumière sera jaune et chaude. À l’inverse, des K élevés donneront une lumière très blanche.

Et savoir quelle température d’éclairage choisir dans quelle pièce est important pour créer une atmosphère qui corresponde à la pièce en question. 

Dans cet article, nous vous expliquons comment bien éclairer votre intérieur pièce par pièce.

Quel éclairage d’intérieur pour une l’entrée ? Faites une bonne première impression

Choisir un bon éclairage pour votre entrée est essentiel pour donner une bonne première impression en entrant.

L’objectif est de créer une entrée accueillante pour vos invités, mais aussi pour vous. Surtout quand vous rentrez chez vous après une longue journée de travail. Mais n’oubliez pas l’aspect fonctionnel d’une entrée. Il doit y voir assez de place pour mettre ses chaussures ou ajuster son manteau avant de sortir.

Il ne faut donc pas sous-éclairer l’entrée, mais ne pas trop l’éclairer non plus pour garder un aspect harmonieux. C’est d’autant plus important s’il n’y a pas de fenêtre au niveau de votre entrée (ce qui est souvent le cas). Les luminaires vont alors permettre de faire oublier l’absence d’ouverture.

L’idéal est d’installer un plafonnier, surtout si vous avez peu de place dans votre entrée. Faites en sorte qu’ils soient bien hors d’atteinte de mouvement pour éviter de cogner le luminaire lorsque vous mettez et enlevez votre manteau ou écharpe.

Si votre entrée est grande, éclairez-la en conséquence en alignant plusieurs suspensions par exemple. Mais gardez en tête que si l’implantation est primordiale, la dimension des lampes est aussi très importante. Adaptez l’éclairage au volume de la pièce. Et bien sûr, le luminaire choisi a aussi une fonction décorative, donc choisissez-le bien !

Pour votre entrée, privilégiez les couleurs plutôt chaudes, autour de 2700 K. N’orientez pas la lumière vers la porte pour éviter un éblouissement agressif au moment d’entrer. Vous voulez plus de confort chez vous tout en économisant ? Suivez notre guide pour optimiser votre installation électrique et votre éclairage.

L'entrée d'une maison bien éclairée

Quel éclairage pour un séjour ? Créez une ambiance chaleureuse dans votre séjour ou salon

Dans le séjour ou le salon, l’objectif est de créer une atmosphère chaleureuse et conviviale. C’est un lieu de retrouvailles, où l’on veut se sentir bien avec ses amis, sa famille, en couple ou même seul.

Pensez à y installer une source de lumière principale, comme un plafonnier côté salon. Vous pouvez aussi installer des appliques murales tout autour de la pièce pour faire ressortir la couleur des murs peints.

Pour le confort des yeux, additionnez plusieurs petites sources de lumière (lampadaires, lampes à poser, etc.). Disposez-les à des endroits stratégiques de la pièce. Par exemple, placez une lampe liseuse pour la lecture au-dessus du canapé et une lampe sur vos meubles d’appoint. Cela permettra notamment d’éclairer les coins sombres de la pièce et de créer une ambiance cozy.

Question placement, faites attention à éviter les reflets, notamment sur la télévision. Une bonne astuce est de placer une source de lumière derrière ou à côté de l’écran pour reposer l’œil. 

Vous pouvez aussi placer des lampadaires à bras articulés à différents endroits de la pièce. Vous pourrez alors les régler comme vous le souhaitez et diriger l’éclairage selon votre activité et l’endroit où vous vous trouvez dans le salon.

Si vous souhaitez mettre en valeur certains objets, tableaux ou autres décorations, vous pouvez aussi jouer avec l’éclairage décoratif et l’accentuation. Par exemple, en installant des rubans lumineux à LED à proximité de ces objets.

Pour la température de couleur, choisissez une couleur d’éclairage blanc chaud, entre 2700 K et 3500 K comme ce type d’ampoule.

Cet éclairage peut varier selon la source de lumière (par exemple, un peu plus blanche pour une liseuse pour une meilleure aisance visuelle en lisant).

Un bon éclairage de salon et séjour

Quel éclairage pour une cuisine ? Équipez-vous d’un éclairage fonctionnel

Pour la cuisine, l’objectif principal est d’avoir un espace bien éclairé pour cuisiner dans les meilleures conditions tout en gardant une ambiance agréable.

Placez une suspension assez large ou un plafonnier au milieu de la cuisine pour une bonne visibilité globale dans la pièce. Cette suspension viendra éclairer vos différents gestes. La cuisine étant une zone où l’on se déplace beaucoup, cela donnera un éclairage général qui viendra illuminer la pièce. Si votre suspension éclaire vers le bas, ne la placez pas trop bas pour qu’elle éclaire aussi les placards présents dans la pièce.

Prévoyez également des éclairages individuels pour le plan de travail, la plaque de cuisson et l’évier. Si la source d’éclairage n’est que derrière vous, cela crée de l’ombre qui peut vous empêcher de cuisiner correctement. Installez par exemple une réglette de spots plate, des spots à encastrer ou un ruban LED sous les meubles de rangement en hauteur. Pour éclairer facilement la zone de cuisson, l’idéal est d’installer une hotte avec lumière intégrée.

Évitez en revanche les abat-jours en tissus ou en verre, qui sont difficiles à nettoyer. Évitez aussi les spots au plafond : mieux vaut les utiliser pour éclairer une zone précise. Ils peuvent aussi créer des reflets désagréables si vos meubles de cuisine ont des façades brillantes. 

Pour ce qui est de la température, le mieux est un éclairage blanc, autour de 4000 K.

De plus en plus, cuisine et séjour constituent le même espace. Pour bien éclairer une cuisine ouverte, personnalisez chaque espace afin de délimiter les différents usages. Vous pouvez choisir des luminaires de styles différents pour chaque partie de la pièce.

Évitez aussi que la lumière de la cuisine, bien que suffisante pour cuisiner sans problème, ne soit aveuglante côté séjour.

Éclairez bien votre coin repas pour créer un lieu convivial

Le coin repas est un lieu de partage qu’il est important de mettre en valeur tout en gardant son côté fonctionnel.

Côté table à manger, installez un lustre au-dessus de la table, du mange-debout ou de l’îlot de cuisine sur lequel vous allez partager vos repas. Le plus important est de bien voir ce qu’il y a sur la table. Évitez donc de le placer trop haut (mauvais éclairage) ou trop bas (et de risquer de le cogner fréquemment).

Pour des dîners intimistes, vous pouvez aussi choisir des petites lampes spéciales à placer en centre de table, ou même des bougies.

Vous utilisez souvent votre table à manger pour y travailler ? Vos enfants y font leurs devoirs ? Choisissez un éclairage avec variateur de lumière afin de pouvoir adapter la luminosité selon ce que vous êtes en train de faire. 

Une cuisine bien éclairée

Quel éclairage pour une chambre ? Adoucissez les lumières

Les chambres doivent être des endroits propices au repos et au bien-être. L’essentiel est d’y créer une ambiance douce et relaxante. C’est un peu différent pour les chambres d’enfants, car les enfants y jouent et y sont plus actifs.

Éclairage intérieur pour une chambre d’adulte : pensez aux couleurs chaudes

Pour votre chambre, ça peut être une bonne idée d’installer un plafonnier ou un lampadaire. Cela permettra notamment d’éclairer suffisamment la pièce pour les tâches autres que le sommeil.

Veillez malgré tout à ce que la lumière ne vous éblouisse pas quand vous êtes allongé·e sur votre lit. Pour éviter cet éblouissement, fixez un diffuseur sous l’abat-jour.

Placez également des lampes de chevet de part et d’autre de votre lit. Vous pouvez aussi y placer des appliques multidirectionnelles pour diriger la source de lumière comme vous le souhaitez sans déranger votre partenaire. Choisir un variateur vous permettra de régler l’intensité selon le moment de la soirée.

Aussi, pour l’éclairage de la chambre, n’avoir qu’un seul point lumineux dans la pièce peut vite fatiguer les yeux. Les multiplier est donc une bonne idée, sans trop en placer non plus.

Pour ce qui est de la température de couleur, préférez un éclairage autour des 2700 K. Cela vous permettra de jouer sur l’effet cocon et de ne pas être ébloui au réveil.

Pour éclairer l’intérieur de vos placards ou de votre dressing, installez des spots au plafond, juste devant le rangement. Ici, privilégiez un éclairage un peu plus blanc, aux alentours des 3000 K, afin de mieux voir vos vêtements quand il fait nuit ou sombre.

Si votre chambre dispose d’un petit bureau ou d’un coin lecture, installez-y aussi une lampe de bureau ou une lampe d’appoint.

Question pratique, pensez à installer un système de contrôle des lumières depuis le lit pour ne pas avoir à vous lever pour éteindre ou allumer les différentes lumières.

Les lampes de réveil sont aussi un moyen agréable de vous réveiller le matin. Elles s’adaptent à votre rythme circadien et imitent un lever de soleil pour vous permettre de vous réveiller en douceur.

Une chambre bien éclairée de nuit

Une astuce lumineuse pour mieux vous endormir

Si vous avez du mal à vous endormir, vous pouvez vous équiper d’ampoules LED de couleur rouge ou orange. Eh oui, la lumière rouge a un effet relaxant sur notre cerveau et stimule la production de mélatonine et facilite l’endormissement.

Pourquoi ? Car bien avant l’apparition des lumières artificielles, nos ancêtres vivaient au rythme du soleil. À la tombée de la nuit, le ciel se teinte de tons rosés ou orangés. C’est à ce moment que le corps se met à produire de la mélatonine de manière naturelle.

Vous pouvez reproduire ce mécanisme naturel chez vous pour vous endormir plus vite et améliorer la qualité de votre sommeil. En plus, les tons chauds créent une ambiance cosy et feutrée, comme on pourrait retrouver devant un feu de cheminée.

Éclairage intérieur pour une chambre d’enfant : lumière sur le jeu

Pour une chambre d’enfant, privilégiez un peu plus de lumière que dans une chambre d’adulte. Vous pouvez monter la température de l’éclairage à 3000 K pour le plafonnier. L’enfant risque de souvent jouer sur le sol et aura besoin de bien voir ses jeux et jouets tout en étant relativement loin de la source de lumière. Pour la lampe de chevet, en revanche, 2700 K suffisent. 

Évitez les lampadaires, qui peuvent se renverser en jouant, et privilégiez les luminaires résistants. Vous pouvez par exemple fixer au mur la lampe de chevet ou de bureau.

Quel éclairage pour une salle de bain ? Pensez résistance et efficacité

L’éclairage de la salle de bain est particulièrement important. Surtout quand la pièce n’a pas de fenêtre pour laisser entrer la lumière naturelle.

Pour la salle de bain, vous aurez besoin d’installer des lumières étanches et résistantes à l’humidité. Il existe des éclairages d’intérieur avec ces caractéristiques. Cherchez une lumière suffisamment efficace pour pouvoir vous préparer sans difficulté. Mais attention à ne pas choisir quelque chose de trop blanc non plus.

Pour commencer, installez un éclairage général au plafond, qui viendra illuminer globalement la pièce.

Prévoyez aussi un éclairage au-dessus du miroir, qui apportera de la lumière sur votre visage. Ou, si vous le préférez, une lampe ou un spot de chaque côté du miroir. Ces appliques permettent d’apporter une luminosité qui se rapproche de la lumière naturelle pour se préparer facilement. En revanche, évitez les éclairages trop hauts ou trop bas. Ceux-ci créent des ombres qui ne mettront pas votre visage en valeur.

Vous pouvez aussi opter pour un miroir lumineux, moderne et élégant, qui vous évitera de devoir installer des appliques. 

Pour ces deux emplacements (autour du miroir et au plafond), choisissez des luminaires de classe 2. La double isolation des fils les rend plus résistants à l’eau.

Vous pouvez aussi placer un spot encastrable étanche, à proximité de la baignoire ou de la douche, pour éclairer correctement cette zone (à condition de respecter les normes d’installation près d’un point d’eau).

Pour ce qui est de la température de couleur : 3000, 3500 ou 4000 K suffisent. Optez pour des ampoules simulant la lumière du jour autour du miroir. Cela vous permettra de voir à quoi ressemblera votre visage à l’extérieur et donc de vous préparer avec justesse.

Vous pouvez aussi installer un éclairage intérieur d’ambiance avec des tons plus chauds. C’est idéal pour vos moments détente, comme le bain, par exemple. Choisissez des éléments de salle de bain qui contribuent à créer votre ambiance idéale.

Une salle de bain correctement éclairée

Maintenant, vous savez tout sur l’éclairage intérieur pour tamiser ou illuminer toutes les pièces de votre maison !

Si vous souhaitez aller plus loin et entreprendre des travaux, retrouvez nos guides pratiques pour la rénovation de votre appartement ou maison. Et gardez en tête que selon le type de travaux , vous pouvez avoir droit à des financements ! On vous parle des financements pour vos travaux ici.

0
Partagez cet article :
Aimez-vous cet article ?
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 1 =