ranger son intérieur illustré par un meuble de rangementGuide pratique / 15 juin 2020

Comment ranger votre intérieur pour le rendre plus agréable à vivre ?

Vous vous demandez comment ranger votre intérieur pour le rendre plus agréable à vivre ?

Surconsommation incessante, accumulation frénétique d’objets inutiles, trop plein d’informations… Face à ces maux du siècle, certains prônent un mode de vie minimaliste. Libérer de l’espace dans la tête, ça commence par libérer son espace physique.

Mais si le minimalisme vous fait peur, voici une bonne nouvelle. Pour vivre dans un intérieur propre et rangé, vous n’avez pas besoin de vivre entre quatre murs blancs avec pour seul mobilier une table et deux chaises.

Ce qui compte, c’est de garder seulement les objets qui sont essentiels pour VOUS. C’est la grande idée autour de laquelle s’articule le contenu de cet article.

Dans les prochaines lignes, vous allez comprendre pourquoi vous avez tant de mal à ranger chez vous et quoi faire à la place.

Vous découvrirez ensuite les 6 règles d’or du rangement selon une méthode japonaise adoptée par des millions de personnes à travers le monde. Enfin, vous pourrez passer à l’action en suivant 2 grandes étapes. Pas plus. C’est parti !

Pourquoi c’est si difficile de ranger votre intérieur ?

En regardant les belles photos des magazines déco ou de certains comptes Instagram, on a tendance à penser que le design intérieur fait tout. Qu’il suffit de repeindre les murs, d’installer de jolis meubles et que le tour est joué. Même si une belle décoration de style contemporain est clairement un atout.

Mais votre domicile n’est pas un appartement témoin. Votre foyer est un lieu de vie qui respire au rythme des personnes qui l’habitent.

Pour cette raison, sur cette page, on va se concentrer sur le vrai travail de l’ombre : le tri et le rangement. Car pour rendre votre intérieur agréable à vivre, vous devez vous occuper d’abord de ce que vous ne voyez pas. Cela peut paraître contre-intuitif, mais c’est la meilleure façon d’arriver à des résultats probants et durables.

Concrètement, on parle ici du contenu de votre garde-robe, de l’encombrement de vos placards ou encore des babioles entassées au fond de la cave ou du garage. En effet, le désordre invisible ressurgira tôt ou tard à l’extérieur.

Alors préparez-vous à vous remonter les manches ! Et rassurez-vous, ranger son intérieur est fun lorsque l’on sait pourquoi on le fait et que l’on suit la bonne méthodologie.

Le problème, c’est que la plupart des méthodes de rangement préconisent une approche pièce par pièce ou petit à petit. Cela vous condamne à rester dans le même cycle infernal. C’est l’une des raisons pour lesquelles vous êtes si démotivé·e à l’idée même de ranger…

Toutes les astuces de rangement resteront stériles et inutiles tant que vous ne saurez pas quels sont les objets que vous souhaitez vraiment garder. La méthode KonMari de Marie Kondo propose une approche radicalement différente. Préparez-vous à entrer dans le vif du sujet en commençant par les grands principes.

Pile de livres de plusieurs couleurs

6 règles pour ranger votre intérieur encombré

Marie Kondo est une experte en rangement d’origine japonaise. Elle est mondialement célèbre pour sa méthode KonMari, qui s’articule autour de 6 règles simples.

Règle n°1 – Engagez-vous à ranger votre intérieur à fond

Vous n’aurez plus à y revenir ensuite. L’objectif de cette méthode est de définir une place pour chaque objet, puis de toujours remettre chaque objet à sa place.

L’avantage de tout ranger en une fois, c’est que ça opère un changement radical en vous. Le mieux ? Planifiez des journées dédiées au rangement. Par exemple, un samedi ou un dimanche rien que pour trier et ranger.

Cependant, vous ne pourrez sûrement pas tout faire en une journée, alors préparez-vous un planning à suivre. L’idée est d’entrer en mode « action massive » pour être tranquille une bonne fois pour toutes.

Règle n°2 – Imaginez votre style de vie idéal

C’est un point essentiel. À quoi ressemble votre intérieur idéal ? Qu’est-ce que vous aimez le plus dans votre lieu de vie ? Quelles sont les valeurs qui comptent le plus pour vous ?

L’idée est d’organiser votre espace de vie en vous débarrassant de toutes les choses qui ne contribuent pas à votre style de vie idéal. Avant de jeter, il est nécessaire de visualiser votre mode de vie souhaité. Imaginez en détail votre intérieur rêvé.

Est-ce que vous voulez mettre l’accent sur un tableau blanc sur lequel vous pouvez marquer vos idées ? Est-ce que votre préférence est d’avoir une chambre aussi épurée qu’à l’hôtel ? Ou bien est-ce que vous voulez mettre l’accent sur un lieu vivant où vos enfants peuvent jouer en toute sécurité ?

Règle 3 – Jetez avant de ranger votre intérieur

Finissez toujours de jeter avant de vouloir ranger. Sinon, vous continuerez à tourner en rond sans jamais arriver à une vision claire de ce que vous voulez garder et de ce dont vous vous voulez vous séparer.

Règle n°4 – Rangez par catégorie

Rangez par catégories, pas par pièce. Au lieu de ranger une pièce après l’autre, fixez-vous l’objectif de ranger votre intérieur par catégories d’objets. Par exemple, rangez tous vos vêtements un jour, puis tous vos livres le lendemain, et ainsi de suite.

Règle n°5 – Faites les choses dans l’ordre

Selon la méthode KonMari, il y a deux types de rangements.

Le premier type est le rangement quotidien, qui consiste à remettre à leur place les objets utilisés au cours d’une journée.

Le second type est le rangement « spécial » ponctuel. Il s’agit d’un rangement qui se fait en une seule fois, d’un seul coup.

Après une journée ou une session de rangement ponctuel, vous n’avez plus que le rangement quotidien à effectuer. Et c’est la partie la plus facile.

Donc si vous suivez bien les étapes et que vous faites votre rangement spécial avec rigueur, vous serez tranquille une bonne fois pour toutes. 

Règle n°6 – Gardez ce qui vous procure de la joie

Pour chaque objet, demandez-vous s’il suscite de la joie en vous. C’est aussi simple que ça. Prenez le temps de remercier chaque objet dont vous décidez de vous séparer. 

Pour savoir si un vêtement ou un objet vous procure de la joie, le meilleur moyen est de le tenir dans vos mains un moment et de vous demander s’il vous rend heureux·se.

Voici maintenant les deux grandes étapes de la méthode KonMari : (1) désencombrer et (2) ranger par catégories.

Femme en train de trier ses vêtements

1e étape – Désencombrez

Comme déjà précisé, cette étape doit toujours se faire par catégorie d’objets (et non par pièce). Par exemple, si vous triez vos livres, rassemblez tous les livres de toutes vos pièces à un seul et même endroit avant de commencer votre grand tri.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici les 4 critères pour évaluer la valeur de chaque objet :

Valeur fonctionnelle : objets que vous utiliserez peut-être un jour

Valeur informationnelle : objets sans lesquels vous vous sentez désorienté·e

Valeur émotionnelle : objets que vos proches vous ont offerts

Valeur de rareté : objets que vous ne pourrez jamais remplacer

Marie Kondo recommande de commencer par les vêtements, une catégorie facile à trier. Vous pouvez enchaîner avec les livres, puis les papiers et documents, et enfin, les souvenirs. Idéalement, faites-le seul·e et sans distraction au sein de votre foyer.

Jetez tout ce qui ne vous procure pas de la joie

Gardez les choses qui vous font vous sentir bien. Séparez-vous de tout le reste. Faites votre tri en gardant ce filtre à l’esprit, ça facilitera le processus.

Prenez chaque objet l’un après l’autre dans vos bras, serrez-le contre vous, et posez-vous cette question : « Qu’est-ce que cet objet me fait ressentir ? ».  Si vous ne ressentez pas au moins un petit frisson de joie, jetez-le, donnez-le ou vendez-le. Soyez 100 % honnête avec vous-même.

Triez par catégorie : c’est magique

Vêtements

Commencez par les vêtements qui ne sont pas de saison. Vous ne les aurez pas portés depuis longtemps et vous y serez donc moins attaché·e. Procédez par sous-catégorie de vêtements. Pour vous aider à trancher, posez-vous les questions suivantes : « Quelle place a ce vêtement dans ma vie ? Quand l’ai-je acquis ? Quelle importance avait-il à l’époque ? »

Livres

Faites la même chose avec chacun de vos livres. Posez tous vos livres au sol pour bien voir la couverture de chaque. Ne conservez que le livres qui vous donnent de la joie ou qui vous sont vraiment utiles. Leur contenu n’en aura que plus de valeur à vos yeux.

Papiers

Partez du postulat que rien n’a de valeur. Vous pouvez être tenté·e de garder certains types de papiers, mais vous feriez mieux de les jeter. C’est le cas des cours et copies de votre scolarité, de vos relevés de cartes de crédit, de vos chéquiers utilisés, etc. Ne conservez que les papiers que vous utilisez vraiment, comme les garanties. Et regroupez-les au même endroit.

Tiroirs « fourre-tout »

Dans cette catégorie, on retrouve : emballages d’appareils électroniques, adaptateurs, literie supplémentaire pour d’éventuels invités, boutons de chemise en extra, etc. Laissez de côté le réflexe « j’accumule et je stocke au cas où ». Cet état d’esprit est l’ennemi du rangement en profondeur. 

Objets à valeur sentimentale

Il est le plus difficile de se séparer de ceux-là, n’est-ce pas ? Vous pensez qu’en les jetant, vous oublierez les souvenirs qui y sont associés. Mais en réalité, les souvenirs les plus précieux sont et resteront toujours à un endroit : dans votre tête.

Préférez l’enthousiasme de l’instant présent aux mémoires du passé. Une fois que vous avez fini cette première grande étape, vous pouvez passer à la suivante : le rangement par catégories.

Vous rêvez de nouveaux meubles sur-mesure pour y ranger toutes vos affaires ? Demandez un devis de matériaux pour fabriquer ou faire fabriquer les éléments de rangement dont vous avez besoin :

Femme portant une pile de pull-overs dans ses bras

2e étape – Rangez votre intérieur par catégories

L’objectif du rangement et du stockage n’est pas de maximiser l’espace ni de vouloir l’optimiser. Entre avoir trop et ne pas avoir assez, trouvez le ratio qui vous convient .

Jetez d’abord, rangez ensuite

Vous l’avez déjà lu plusieurs fois sur cette page, et c’est parce que c’est un point crucial. Encore une fois, le rangement vient après le tri. Ne tombez pas dans le piège de stocker des objets chez vos parents ou chez un ami, car c’est une autre manière de vous accrocher au passé.

Même en adoptant la méthode de rangement la plus performante, vos efforts resteront vains si vous ne vous débarrassez pas de tout le superflu au préalable.

Choisissez un endroit pour chaque chose

Sans lieu de rangement prédéfini pour chaque objet, vous risquez de laisser traîner vos affaires un peu partout chez vous. Résultat : tous vos efforts fournis jusqu’à maintenant seront réduits à néant. Pour ordonner votre rangement, attribuez un espace de rangement pour chaque catégorie d’objets.

Par exemple, mettez les sous-vêtements ensemble dans un tiroir, les vestes et manteaux dans une même penderie, etc. Considérez votre garde-robe comme un sanctuaire qui vous procure de la joie à chaque fois que vous l’ouvrez. Idem pour votre bibliothèque et pour chaque espace de rangement.

Prenez l’habitude de remettre chaque objet à sa place

Pour maintenir votre intérieur en ordre, prenez quelques secondes pour ranger chaque objet à sa place attitrée après utilisation. De plus, adoptez la méthode de rangement la plus simple possible. Il vous sera ainsi plus facile de savoir où se trouvent vos affaires. C’est pourquoi vous avez intérêt à regrouper les objets par catégories et dans une même pièce.

Rangez à la verticale

Selon la méthode KonMari, il n’est pas bon d’empiler nos affaires, et pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela nous donnerait l’impression d’avoir un espace de rangement inépuisable. Par ailleurs, l’empilage abîme nos affaires qui se trouvent tout en dessous et qui doivent supporter le poids de toute la pile. 

À la place, préférez le rangement à la verticale. Marie Kondo a développé une méthode de pliage à la verticale ultra efficace pour les vêtements. Autre avantage : vous trouverez le vêtement que vous cherchez en un clin d’œil.

Clarifiez vos pensées

Évoluer dans un espace en ordre vous aidera à clarifier vos pensées. En organisant votre lieu de vie, vous vous organisez plus facilement au quotidien. C’est une manière de débarrasser votre vie de tous les excès jusqu’à ce que l’essentiel reste. Ranger correctement clarifie ce qui est important.

Selon Marie Kondo, on accumule des objets par attachement au passé ou par appréhension du futur. Vivez le rangement comme l’occasion de faire preuve de gratitude envers les choses que vous possédez. L’idée est de chérir les affaires qui vous appartiennent. À vous de jouer !

0
Partagez cet article :
Aimez-vous cet article ?
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × un =