Bien isoler vos combles vous permettra de rester au chaud pendant l'hiverChantier SAMSE / 31 janvier 2020

Comment isoler efficacement vos combles ?

L’isolation des combles et un point clé dans l’amélioration de la performance thermique de votre maison. Jusqu’à 30% des déperditions caloriques proviennent de la toiture, ce qui en fait le plus gros poste de perte de chaleur.

30% des pertes de chaleur proviennent du toit

Des combles bien isolés, c’est la garantie d’améliorer votre confort thermique tout en réalisant des économies d’énergie. Une bonne isolation phonique vous camoufle aussi des nuisances sonores.

Dans cet article, on vous explique comment réussir l’isolation de vos combles, qu’il soient perdus ou aménageables.

3 règles à connaître pour réussir l’isolation de vos combles

Isoler efficacement les combles d’une maison ne se fait pas par chance. Il y a 3 règles à connaître avant même de lancer le chantier. Vous devez respecter les critères de performance, prendre le temps de choisir le meilleur isolant et penser à la ventilation de vos combles.

Règle n°1 : Respectez les critères de performance fixés par la loi

Vous voulez faire isoler les combles de votre habitation neuve ? Tout d’abord, vous devez respecter les exigences de performance de la réglementation thermique RT 2012. Choisissez donc votre isolant selon ces critères de performance.

Logo de la RT 2012

Pour connaître la performance d’un isolant, on mesure son coefficient de résistance thermique appelé R. Dans du neuf, la résistance thermique doit être au moins égale à R=8m².K/W. Dans le cas d’une rénovation, il n’y a  aucune obligation légale. Mais il est conseillé d’être au moins à R=7m².K/W pour l’isolation de plancher de combles perdus et à R=6m².K/W pour l’isolation de plafonds de combles.

L’intérêt de choisir des matériaux qui respectent la réglementation thermique est double. Non seulement la qualité de l’isolation sera supérieure, mais vous pourrez aussi bénéficier d’un crédit d’impôt.

Règle°2 : Choisissez des matériaux de qualité pour isoler vos combles

Cela peut paraître évident, mais il est essentiel de mettre l’accent sur la qualité des matériaux isolants que vous sélectionnez pour vos combles.

Il existe de nombreux isolants avec leurs avantages et leurs inconvénients. En France, la laine de verre est l’isolant le plus utilisé avec son excellent rapport qualité-prix. On la retrouve dans 75 % des foyers français. Mais d’autres matériaux sont efficaces aussi. Vous trouverez plus d’informations dans notre article sur les meilleurs isolants thermiques.

Jetez un coup d’œil à notre sélection des meilleurs isolants pour les combles et trouvez celui qui corresponde le mieux à votre situation.

Vous voulez un résultat impeccable ? Vous devez faire appel à un professionnel pour la pose de votre isolation. En plus de garantir une installation efficace qui tiendra dans le temps, recruter un expert est une condition sine qua non pour bénéficier du crédit d’impôt et des autres aides financières. Sur le long terme, vous êtes donc gagnant à tous les niveaux.

Règle n°3 : pensez aussi à la ventilation de vos combles pour l’été

Le risque de combles bien isolés, c’est qu’ils retiennent la chaleur pendant l’été, créant un « effet thermos » ! C’est pourquoi il est important de bien ventiler vos combles dès qu’il commence à faire chaud.

De cette manière, vous évitez l’accumulation de chaleur sous le toit pendant les périodes de canicule. Le plus simple est de faire installer un système de ventilation comme une VMC double flux par exemple. Activez celle-ci le soir pour aérer et rafraîchir les combles. Cela veut dire une maison plus fraîche la journée et des économies de climatisation.

Il existe deux types de combles avec des techniques d’isolation qui leur sont propres :

  • Les combles perdus
  • Les combles aménagés ou aménageables

C’est ce que vous allez voir dans la prochaine partie !

Comment isoler des combles perdus ?

Par définition, les combles perdus ne sont pas aménageables. Ces combles sont inexploitables car il y a trop peu de hauteur sous plafond et/ou une charpente trop encombrante.

On peut isoler les combles perdus au niveau du toit ou bien au niveau du sol. C’est cette deuxième option qui est la plus recommandée. À chaque configuration sa technique : le soufflage pour l’isolation du sol et la laine déroulée pour l’isolation du toit.

Technique n°1 : l’isolation des combles perdus par soufflage

La technique du soufflage consiste à souffler des flocons isolants sur le sol des combles. L’isolant peut être de la laine de verre, de la laine de roche, de la ouate de cellulose ou des isolants biosourcés par exemple. C’est la technique qu’on utilise le plus souvent car rapide, efficace et peu chère.

Technique n°2 : l’isolation des combles perdus par laine déroulée

Dans la technique de la laine déroulée, on déroule des panneaux de laine sur toute la surface de toiture à isoler (côté intérieur). Mais on utilise cette technique de moins en moins car elle est plus longue à mettre en œuvre et donc plus chère.

Comment isoler des combles aménageables ?

Les combles qu’on appelle aménagés ou aménageables sont des espaces habitables. Pour isoler ce type de combles, il existe là aussi 2 techniques : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur.

Technique n°1 : l’isolation des combles aménagés par l’intérieur

On installe une ou deux couches d’isolant entre les chevrons de la charpente. L’isolant peut-être de la laine de verre, de chanvre ou de roche par exemple. Une fois l’isolant posé, on y fixe les plaques de plâtre. 

Pour conserver un maximum d’espace à l’intérieur, tournez-vous vers un isolant peu épais. Pour cela, le matériau doit être peu conducteur et avoir une forte résistance thermique.

Technique n°1 : l’isolation des combles aménagés par l’extérieur

En isolant par l’extérieur, c’est sûr que vous ne risquez pas de perdre de l’espace dans vos combles habitables ! Cette technique est un peu plus chère et oblige l’artisan à accéder aux combles en retirant une partie des tuiles de la toiture.

Côté avantages, le principal est que votre logement ne prend pas le risque d’être sali par les allées et venues des artisans. De même, vous n’êtes pas dérangé par les désagréments liés à un chantier interne.

Vous connaissez les informations essentielles pour vous lancer dans l’isolation de vos combles. Demandez un devis précis pour l’achat des matériaux isolants :

0
Partagez cet article :
Aimez-vous cet article ?
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 1 =