Rangée de fusibles d'un tableau électriqueGuide pratique / 27 octobre 2020

Comment bien choisir son tableau électrique ?

Avant de développer le sujet « Choisir son tableau électrique », arrêtons-nous sur ce qu’est un tableau électrique. C’est un dispositif qui vous permet de contrôler l’alimentation en électricité de votre logement. Il se compose de rangées de rails métalliques qui contiennent des mécanismes de protection et de répartition.

Grâce aux rails, vous pouvez ajouter de nouveaux disjoncteurs ou de nouveaux interrupteurs. Vous pouvez aussi installer de nouveaux équipements en décalant les anciens. Le tableau électrique vous permet donc de mieux organiser les circuits électriques.

De quoi se compose le tableau électrique ?

Il contient plusieurs éléments : l’interrupteur différentiel, le disjoncteur divisionnaire, le peigne électrique et le parafoudre. Zoom sur chacun d’entre eux.

L’interrupteur différentiel

L’interrupteur différentiel ou disjoncteur différentiel a pour mission de vous protéger vous et votre famille des risques d’électrocution. On en trouve un dans chaque rangée du tableau électrique. Chaque interrupteur différentiel comporte un maximum de 8 circuits. En cas de fuite de courant, l’interrupteur différentiel permet de couper l’électricité immédiatement, afin de vous protéger. Néanmoins, il ne détecte pas les courts-circuits ni les surcharges électriques. Prévoyez deux interrupteurs différentiels au minimum, quelle que soit la taille du logement. Découvrez nos interrupteurs différentiels sur notre site SAMSE.

Le disjoncteur divisionnaire

Il se trouve juste à côté de l’interrupteur différentiel. Son rôle est de protéger la maison des éventuels courts-circuits ou des surcharges qui pourraient subvenir. Lorsque le disjoncteur divisionnaire détecte un court-circuit ou une surcharge électrique, il agit immédiatement en coupant le courant électrique de toute la rangée.

Le peigne électrique

On retrouve deux types de peignes électriques dans un tableau électrique : le peigne vertical et le peigne horizontal. Le premier a pour mission de répartir l’alimentation principale sur l’ensemble des interrupteurs différentiels. Quant au peigne horizontal, son rôle est de relier l’interrupteur différentiel et les disjoncteurs divisionnaires.

Le parafoudre

Également appelé parasurtenseur, le parafoudre protège l’installation électrique de votre maison de la foudre. En effet, celle-ci qui peut causer des surtensions électriques, entraînant à la détérioration de vos appareils électroménagers (réfrigérateur, télévision, machine à laver, etc.). Le parafoudre est donc un élément indispensable, qui protégera vos appareils en cas de foudre. On vous en parle aussi dans notre guide électricité et éclairage.

Comment choisir votre tableau électrique ?

Le tableau électrique est le dispositif qui gère les circuits de toute votre maison. Il est donc important de bien le choisir pour assurer votre sécurité et celle des équipements de votre foyer.

Tout d’abord, il doit être capable de contenir tous vos circuits. Pour cela, vous devez connaître le nombre de circuits électriques que vous avez, en tenant aussi compte la surface de votre maison.

En effet, si vous le choisissez trop petit, vous ne pourrez installer qu’un nombre limité de circuits. Autre point indispensable : choisissez un modèle qui respecte la norme NF C 15-100.

Nos conseils pour faire le bon choix de tableau électrique

Voici une liste de nos 5 meilleurs conseils pour vous aider à vous équiper d’un bon tableau électrique.

Tableau électrique encastré avec porte ouverte

1. Avec porte

Pour plus de sécurité, privilégiez toujours un modèle avec porte. Cela empêchera vos enfants d’avoir l’accès facile aux disjoncteurs, ce qui pourrait s’avérer être très dangereux.

2. Qui respecte NFC 15-1000

On l’a déjà mentionné, mais il est capital de respecter la norme NF C 15-100 établie par l’état, dans le cadre de la protection des logements.

3. Encastré

Choisissez un tableau électrique encastré, qui sera plus esthétique et moins encombrant.

4. À l’abri de l’humidité

Ne le placez pas dans une zone humide ou potentiellement exposée à l’eau. On évite donc le garage, la cave ou le jardin.

5. Adapté à votre surface

Prenez en compte la superficie de votre logement au moment de choisir le tableau électrique. Celui-ci doit pouvoir contenir tous vos circuits électriques.

Combien coûte un tableau électrique ?

Le prix varie en fonction des options qu’il propose. Un tableau électrique à nu coûte entre 10 à 80 euros. Quant aux tableaux pré-équipés, leurs prix peuvent atteindre les 400 euros.

Vous voulez entreprendre des travaux de plus grande ampleur ? Feuilletez nos guides pratiques pour rénover votre intérieur. Certains travaux vous donnent même droit à des financements, alors profitez-en !

0
Partagez cet article :
Aimez-vous cet article ?
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − neuf =