Intérieur escalier avec plantesDo it yourself / 08 juillet 2020

5 bonnes raisons de rendre votre intérieur plus éco-friendly

Eh oui, le phénomène éco-friendly a gagné les maisons et les appartements. Si certains voient ça comme une mode, avoir un intérieur éco-friendly signifie beaucoup plus. Au-delà de la cause environnementale, vous allez voir que cela implique plein d’autres choses auxquelles vous n’aviez peut-être pas pensé. Dans cet article, on décortique 5 raisons de rendre votre intérieur plus éco-friendly.

1/ Intérieur éco-friendly : choisissez des matériaux écologiques

Vous voulez rendre votre intérieur plus éco-friendly ? Pour cela, vous devez choisir chaque meuble et objet avec soin, en tenant compte des matériaux utilisés et de leur provenance.

Si vous voulez entreprendre une démarche éco-responsable, choisissez des matériaux qui durent longtemps et qui sont recyclables ou biodégradables. En voici 5 qui présentent ces caractéristiques : le bois, le bambou, le carton, le liège et le cuivre. On les appelle des écomatériaux.

Le bois : la base des écomatériaux

Durable, résistant, isolant, esthétique : le bois est l’écomatériau par excellence. Assurez-vous toutefois que le bois du mobilier que vous achetez est issu de forêts gérées durablement ou qu’il provient de chutes de bois recyclées. Deux labels certifient la provenance du bois :

Le label FSC (Forest Stewardship Council) qui garantit un bois dont la production respecte les procédures pour une gestion durable des forêts

Logo label FSC (Forest Stewardship Council)

La certification forestière PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières), qui promeut la gestion durable des forêts

Logo certification forestière PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières)
Tabouret DIY en bois

Le bambou : l’un des plus résistants

Venu d’Asie, le bambou est biodégradable et ultra résistant. Il est encore plus solide que le bois du fait de ses tiges creuses et dures. De plus, il est léger et esthétique. Pas surprenant qu’on l’utilise pour concevoir des meubles et des objets de décorations.

Cloison DIY à partir de bambou

Le carton : un condensé d’atouts

Produit à partir de fibres cellulosiques végétales, le carton est recyclable et biodégradable bien-sûr. Mais il va encore plus loin puisqu’il peut se plier et s’emboîter sans colle ni clou. C’est donc un matériau 100 % écologique.

Autre atout : la carton est ultra léger tout en restant résistant. C’est dû à sa forme alvéolée. On peut le manipuler, le monter, le découper, le plier, l’assembler avec beaucoup de facilité.

Enfin, le carton est un matériau peu cher. L’un de ses rares points faibles est qu’il craint l’humidité. Mais il est possible d’y remédier avec des traitements anti-humidité écologiques.

Meuble à tiroirs en carton

Le liège : un bel allié pour votre intérieur

Le liège fait lui aussi partie des écomatériaux. Biodégradable, il offre une résistance exceptionnelle dans la durée. Contrairement au bois ou au bambou, la production de liège ne nécessite pas l’abattage d’un tronc. En effet, il provient de l’écorce du chêne-liège.

Le liège est un excellent matériau isolant, imperméable et peu inflammable. Il est donc adapté pour toutes les pièces de la maison. Notez aussi qu’il est antistatique, ce qui réduit la quantité de poussières dans la maison. Bon à savoir pour votre ménage !

Dessous de plat en liège

Le cuivre : retour en force dans les intérieurs

Depuis quelques années, le cuivre prend une place grandissante sur la scène de la décoration d’intérieure. Les adeptes de la déco DIY (do it yourself) l’apprécient tout particulièrement pour la touche esthétique rétro qu’il apporte.

Recyclable à l’infini, ultra résistant et antibactérien, le cuivre peut être transformé par vissage, rivetage, soudage ou collage. Mais travailler le cuivre nécessite les outils adaptés et un certain niveau de maîtrise.

Découvrez des exemples concrets d’utilisation du cuivre et de ces autres écomatériaux dans la partie 4 de cet article.

Objets déco en cuivre : pots à fleurs et arrosoir

Vous voulez vous procurer ces matériaux ? Demandez-nous un devis en cliquant sur le bouton ci-dessous :

2/ Choisissez des matériaux respectueux de votre santé

Selon une étude publiée par le Ministère de la Transition Écologique, l’air de nos intérieurs serait bien plus pollué que l’air extérieur !

Hormis le manque d’aération des intérieurs, la cause principale est l’utilisation de substances toxiques. Car ce qui est mauvais pour l’environnement l’est aussi pour la santé humaine.

COV et perturbateurs endocriniens : dangereux pour votre santé

Composés organiques volatils

Les COV (composés organiques volatils), sont des particules toxiques qui se détachent de la matière et flottent dans l’air. Il existe plus de 60 substances classées cancérogènes, mutagènes et/ou toxiques pour la reproduction. Certains irritent la peau, les yeux ou la gorge. D’autres sont à l’origine de cancers et d’affections neurologiques.

Et devinez où on trouve ces composés organiques volatiles ? Dans les intérieurs des habitations ! De fait, la principale source d’émission des COV sont certaines pièces de mobilier et certains matériaux de revêtement comme les peintures. Plus on vit longtemps dans un intérieur pollué, plus le facteur de risque augmente.

Perturbateurs endocriniens

Autre catégorie de substances néfastes pour la santé : les perturbateurs endocriniens. Ces substances chimiques dérèglent le système hormonal, avec des incidences sur le développement des embryons et à l’origine de maladies neurologiques. Les perturbateurs endocriniens peuvent provoquer des mutations épigénétiques qui se transmettent entre générations.

On les trouve dans les peintures, colles, vernis et enduits susceptibles de contenir des phtalates ou composés perfluorés. On les trouve aussi dans certains meubles, qui peuvent aussi contenir des substances toxiques. Enfin, ils se cachent dans les retardateurs de flammes dans les rideaux, moquettes, tapis, coussins et mousses de literie.

Comment vous en prémunir ?

Pour vous protéger contre ce type de pollution, la première chose est d’apprendre à identifier les matériaux et le mobilier qui présentent des risques. Ensuite, il suffit de vous tourner vers des alternatives plus saines.

Favorisez les matières naturelles, sélectionnez des matériaux à faible dégagement de COV, achetez des meubles sans colles toxiques et utilisez des peintures naturelles. Assurez-vous qu’ils affichent la mention sans formaldéhyde.

De même, il existe des certifications pour les textiles d’ameublement qui habillent votre intérieur (plaid, housse de canapé, tapis). C’est le cas d’OEKO-TEX, de GOTS (Référentiel Global Organic Textile Standard) ou encore d’ECOCERT Textile.

Enfin, pensez aux gestes quotidiens simples comme aérer toutes les pièces de votre intérieur au moins 10 minutes par jour. Vous pouvez aussi vous équiper d’un purificateur d’air ou d’une climatisation dotée d’un système de purification d’air.

Des plantes pour un intérieur plus sain

Les plantes purifient l’air intérieur en absorbant les substances toxiques comme le benzène, le formaldéhyde, le trichloréthylène, le xylène, le toluène et l’ammoniaque. Certaines plantes sont réputées pour être super efficaces dans le nettoyage de l’air. En voici quelques-unes :

• Aloès

• Dracaena

• Ficus

• Lys de la paix

• Lierre de Pothos

• Fleur de lune

• Plante-araignée

• Sansevière à trois bandes

• Fougère de Boston

• Gerbera de Jameson

• Chrysanthème

• Palmier bambou 

• Dragonnier

Plante tropicale d'intérieur

Notez cependant qu’il vous faudra un certain nombre de plantes par mètre carré pour ressentir les effets de la purification de votre air intérieur. Comptez environ une plante pour 10 mètres carrés de surface.

C’est du moins ce que suggèrent les résultats d’une étude de la NASA sur la qualité de l’air intérieur. Notons cependant que cette étude a été menée dans les conditions d’une station spatiale scellée. De plus, les recherches menées depuis ont montré des résultats mitigés à la maison ou au bureau. Le chiffre d’une plante pour 10 mètres carrés est donc à prendre avec des pincettes.

Si certaines plantes absorbent des substances polluantes, leur action ne remplace en rien une aération régulière de votre intérieur.

3/ Un intérieur éco-friendly pour vous sentir mieux chez vous

Après la santé vient le bien-être ! Un intérieur éco-friendly est un premier pas vers un meilleur confort de vie. L’idée est de vous sentir bien dans un espace que vous avez pris soin d’aménager en conscience et selon vos goûts.

Plus de confort dans votre intérieur éco-friendly

Qu’avez vous envie de ressentir en rentrant chez vous après une longue journée de travail ? Vous voulez vous sentir à l’aise, dans un lieu réconfortant, n’est-ce pas ?

Par ailleurs, la plupart des personnes passent la majorité de leur temps à domicile. Et ce chiffre risque d’augmenter encore avec l’ascension du télétravail. De nos jours, on passe déjà 80 à 90 % de notre temps dans des espaces clos.

En somme, vous avez toutes les raisons de faire de votre intérieur un havre de bien-être, ressourçant et harmonieux.

En repensant votre intérieur pour le rendre plus éco-friendly, vous découvrirez sûrement des intérêts connexes comme le feng shui. Cet art millénaire chinois consiste à harmoniser l’énergie d’un lieu pour favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses habitants.

Un espace de vie plus esthétique

Vous pensez peut-être que vous devez faire un choix entre esthétique et éco-friendly ? Eh bien non ! Les meubles et objets de décoration peuvent être beaux ET écoresponsables. Vous les achetez pour créer un bel intérieur dans lequel vous aimez vivre.

Les fabricants de meubles et d’objets éco-friendly le savent et prêtent attention au design de leurs créations. À ce titre, les matériaux naturels comme le bois, le liège ou le bambou sont naturellement plus agréables à regarder que du plastique.

4/ L’occasion de vous (re)mettre au bricolage

Intérieur éco-friendly rime aussi avec récupération, recyclage et upcycling. L’upcycling est le fait de réutiliser un objet ou un matériau pour le transformer en produit de qualité supérieure à sa qualité initiale.

Plusieurs enseignes proposent des ateliers de bricolage en ligne ou en physique. Dans certains espaces, vous pouvez réparer vos objets en mauvais état vous-même ou avec l’aide d’un professionnel.

Vous préférez bricoler depuis chez vous ? Internet est une mine de contenu avec des tutoriels, blogs et partage des meilleures idées d’objets à customiser.

Comme mentionné en début de page, les écomatériaux se prêtent bien au DIY (do it yourself) ou l’art de faire soi-même. Voici des exemples de ce que vous pouvez faire avec.

Mise en pot de fleurs

DIY éco-friendly avec du bois

À partir de chutes de bois recyclées ou de planches récupérées, concevez vos propres caissons ou étagères. Une palette de bois peut devenir un banc ou une table basse. Attention toutefois au traitement chimique de certaines palettes. Assurez-vous que ces dernières sont bien

DIY éco-friendly avec du bambou

Transformez des bambous en échelle pour y poser vos serviettes de douche ou faites-en une cloison pour séparer deux espaces. Pourquoi ne pas créer des ronds de serviettes, des pots à crayons ou un support pour smartphone ?

DIY éco-friendly avec du carton

Et que dire du carton, que vous pouvez transformer de tellement de façons ! Bien customisé, un simple carton de déménagement peut devenir une boîte de rangement ou un bac à linge sale. Vous pouvez aussi construire une maison de poupée ou un coffre à jouets pour vos enfants.

DIY éco-friendly avec du liège

Le liège permet de concevoir une grande variété d’objets. Fabriquez cache-pots, dessous de verres, dessous de plats, panneaux mureaux et bien d’autres choses. Le liège est d’ailleurs un excellent isolant qu’on utilise pour les sols.

DIY éco-friendly avec du cuivre

Avec un peu de pratique, des tuyaux en cuivre peuvent devenir une lampe, un portant à vêtements ou un support pour suspendre les ustensiles de cuisine. Utilisez des bouts de tuyaux de cuivre pour en faire des patères ou crochets à torchons. 

Ça vous donne des idées ? Tant mieux ! Bricoler, c’est une belle occasion de redonner vie à votre mobilier ancien tout en vous amusant.

5/ Vous valorisez circuits courts et artisanat local

On parle de circuit court lorsque le circuit de distribution compte au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur.

En vous équipant de mobilier éco-friendly, vous valorisez les artisans et créateurs de votre région. Acheter à proximité de chez vous, c’est une manière de voter en faveur des circuits courts et du Made in France.

Et ce n’est pas l’offre qui manque ! Dans l’Hexagone, de plus en plus de marques de mobilier, literie ou textile mettent un point d’honneur à développer une démarche éco-responsable. On peut citer les labels et marques NF Ameublement et Zéro colle.

NF Ameublement garantit des meubles solides, sains et durables, qui respectent les exigences réglementaires. L’Institut Technologique FCBA teste, vérifie, contrôle et évalue chaque meubles avant de le certifier apte à l’emploi selon les normes européennes et françaises.

Le label Zéro colle défend et prône l’assemblage de produits sans utiliser de colles. C’est bénéfique pour la santé comme pour l’environnement.

L’artisanat local et les circuits courts sont donc une belle solution aux problématiques de développement durable actuelles et à venir.

Menuisier en plein travail du bois

Bonus : en achetant des pièces fabriquées en petits volumes voire sur-mesure, vous vous créez un intérieur singulier.

Au-delà des boutiques de meubles et d’accessoires éco-friendly, vous trouverez aussi votre bonheur en chinant dans les brocantes et friperies. Le marché de l’occasion est grandissant en France.

Vous l’avez compris, la décoration éco-friendly est bien plus qu’une mode ponctuelle. Il s’agit d’une véritable tendance de fond qui s’appuie sur la remise en question de nos modes de consommation.

Au-delà de rendre votre intérieur plus éco-friendly, c’est votre attitude dans la vie de tous les jours qui prime. C’est le fait de vous questionner sur la qualité, la provenance, le circuit de chaque produit que vous achetez. Prenez le temps de vérifier que les produits affichent bien les certifications et labels mentionnés sur cette page.

Vous voulez aller plus loin ? Découvrez ces 24 éco-gestes pour consommer moins (et mieux) chez vous. Cela vous permettra de réduire votre consommation d’eau et d’énergie ainsi que de limiter vos déchets (alimentaires, ménagers, électroniques, etc.)

0
Partagez cet article :
Aimez-vous cet article ?
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 12 =